Pourquoi choisir entre les progrès de la Médecine Esthétique, les avancées de la Biologie et la puissance de la Nature ? LIERAC a choisi d’associer le meilleur des sciences et de la nature en créant la Cosmétique d’Hybridation.

Médecine Esthétique

Médecine esthétique ou cosmétique, les envies des femmes sont les mêmes : correction des rides, lutte contre le relâchement et la fonte des volumes, uniformisation du teint,... de même il existe une très grande proximité entre les médecins esthétiques qui utilisent la dermo-cosmétique pour entretenir leur travail et la dermo-cosmétique qui s’inspire directement des actes esthétiques en visant les mêmes cibles biologiques mais avec des modes d’actions différents.

La médecine esthétique, l’ultime source d’inspiration - Marie-Thérèse Bousquet

La Nature

Depuis 1975, la nature et les substances végétales sont un axe majeur de recherche pour LIERAC. En s'appuyant sur les découvertes scientifiques de pointe, les Laboratoires LIERAC proposent des extraits toujours plus performants : des molécules végétales totalement nouvelles, des fractions plus actives avec un taux de pureté maximal pour agir sur de nouvelles cibles moléculaires de la manière la plus efficace.

La nature est un fabuleux réservoir de jeunesse. - Joanna Bakala

La biologie

Science de la vie, la biologie est un domaine de recherche en constante évolution. Depuis la découverte de l’ADN, tous les domaines de la biologie ont progressé de façon exponentielle avec des retombées significatives en médecine et dans la recherche sur le vieillissement cutané. Ces dernières années d’avancées sans précédent sur la compréhension des mécanismes cellulaires et moléculaires ont permis le développement de soins cosmétiques toujours plus performants pour enrayer les effets délétères de l’âge sur la peau.

La recherche en biologie cellulaire a ouvert des pistes particulièrement prometteuses.- Patricia Rouselle

(1) Marie-Thérèse Bousquet, Médecin esthétique.
(2) Joanna Bakala, Chercheur de l’INSERM et responsable d’un groupe de biologie des cibles thérapeutiques au CNRS.
(3) Patricia Rouselle, Directrice de recherche d’un laboratoire de biologie cellulaire Expert international en biologie cutanée.